Hoi AN : un bijou architectural

Hoi An est située à l’estuaire de la magnifique rivière Thu Bon. C’est une ville charmante et attrayante. Elle est célèbre dans tout le Vietnam et en Asie du Sud-Est car elle possède un vieux quartier piétonnier construit comme un musée sans toit, ce qui lui a permis d’être inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1999. Hoi An est considérée comme une destination incontournable lors d’une visite au Vietnam.

Quelles sont les légendes de la ville de Hoi An ?

La charmante ville de Hoi An était autrefois un port marchand, car elle est située en bordure des routes régulièrement empruntées par les navires transportant le commerce de la soie en provenance d’Asie du Sud-Est. En effet, cette petite ville est un point de rencontre de navires japonais, chinois, arabes et européens qui venaient faire une pause et échanger, depuis le 17ème siècle.

De plus, il y a ceux qui ont décidé de vivre dans cette petite ville et ont commencé à construire des maisons en bois immenses et résistantes qui sont encore présentes dans ce lieu, à ce moment et qui lui ont permis d’être un joyau architectural.

Quelles sont les particularités de Hoi An ?

La plupart des maisons sont toutes en bois sur une base en pierre. 844 bâtiments ont été classés au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils ont tous des architectures différentes, comme chinoises, japonaises, vietnamiennes, etc. De magnifiques bâtiments en bois des Chinois, tels que des sanctuaires et des statues ainsi que des maisons publiques sont situés au centre du marché pour témoigner de l’existence de cette période florissante.

Le musée de Hoi An est parfaitement conservé avec un patrimoine architectural très remarquable. Pour en profiter, il faut se promener tranquillement dans les vieux quartiers pour contempler ce patrimoine extraordinaire.

Quels sont les autres détails à connaître sur la charmante ville de Hoi An ?

Le célèbre pont japonais est une véritable figure symbolique du quartier de Hoi An. Il a été conçu, en 1593, pour relier les quartiers japonais et chinois. Ce magnifique pont est parsemé de tuiles brillantes à l’aspect Yin et Yang. Il abrite un sanctuaire dédié aux esprits de la mer.

Les vieilles maisons de Tan Ky et Phung Hung sont de véritables joyaux architecturaux de l’ancienne ville de Hoi An. Elles incarnent le mélange des architectures vietnamienne, chinoise, japonaise et française. Plusieurs sanctuaires et centres anciens de la ville ont été construits par diverses confréries chinoises. Ces sanctuaires représentent les cultures spirituelles et architecturales de la Chine.

Découvrez Hoi An, la romantique !
Visitez la cité impériale de Hué et ses nombreux temples