Le culte des ancêtres : une tradition très importante au Vietnam

On sait maintenant que le Vietnam est le pays le plus riche culturellement au monde. Le Vietnam est situé au milieu de l’Asie du Sud-Est, et cinquante-quatre tribus composent la nation vietnamienne. En général, il n’y a pas de discrimination devant la loi dans le comportement de la population, c’est-à-dire l’influence de l’Inde et de la Chine.

La religion au Vietnam est basée sur l’étude de la tradition !

En termes de religion, on peut dire que celle qui existe dans le pays est plus ancienne. Elle comprend le culte des ancêtres, de sorte que même les générations futures sont basées sur la vie des personnes qui les portent. Comme nous le savons, le but réel de ce rituel de communication avec les morts est de maintenir un respect constant pour les âmes de leurs ancêtres. D’autre part, cette forme de culte des ancêtres en l’honneur des morts est devenue une coutume courante et populaire dans les pays environnants. Il s’agit notamment des pays d’Asie de l’Est tels que le Japon et la Corée du Sud, la Chine ainsi que le Vietnam. Certes, la cérémonie n’est pas forcément la même que dans les autres pays, mais le but reste le même.

Le respect des ancêtres vietnamiens !

Dans ce cas, la devise « avant de goûter le fruit, pensez à l’homme qui a planté l’arbre » s’est ancrée dans le cœur des villageois. C’est exactement pour cette raison que les habitants ont tant de respect pour leurs ancêtres qu’ils offrent de l’encens. L’encens est une pratique culturelle agréable au Vietnam. En revanche, il existe de nombreuses formes et rituels à connaître dans la pratique des habitants. En bref, honorer les ancêtres est une coutume amusante et traditionnelle chez les Vietnamiens. C’est une forme de célébration des morts dans la famille et d’exaltation des personnes originelles.

Pourquoi les Vietnamiens vénèrent-ils les ancêtres ?

En termes simples, c’est par foi absolue que l’on accomplit la cérémonie lors du service des ancêtres. Car, comme on l’a toujours dit, les âmes des morts vivent encore dans ce monde et veillent toujours sur la vie de leurs descendants. Selon les croyances vietnamiennes, il est certain que la mort du corps ne signifie pas la fin de la vie. Pour eux, l’âme est immortelle, mais reste à jamais près de l’autel pour protéger un être cher. Ainsi, ils croient fermement que leurs ancêtres veillent sur eux et les aident dans les moments difficiles. C’est pourquoi ils font très attention à ce que leurs descendants ne commettent pas de péché afin de ne pas perturber l’âme de leurs ancêtres.

Les plats incontournables au Vietnam
La fête du Têt : le nouvel an vietnamien